Blue Smile

Milan MARKOVICH

Milan MARKOVICH naît en 1959 à Ada-an-der-Theis, en Serbie. Il commence à dessiner intensivement dès l’âge de 8 ans et devient à 15 ans illustrateur politique pour divers journaux autrichiens. À 18 ans il entre à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne et travaille avec le professeur Oswald Oberhuber. Il reçoit alors une bourse d’études qui lui permet d’entrer à L’Art Student League de New-York. Son professeur et mentor, Robert Beverly Hales, ancien conservateur du Metropolitan Museum of Art, l’initie à la peinture classique et contemporaine. Il commence sa carrière aux Etats-Unis, expose à New-York et à Miami, puis retourne à Vienne en 1988. Il entreprend alors de nombreux voyages d’études à Paris, à Madrid, à Londres (où il étudie notamment à la Slade Academy), puis retourne un an à New York pour se perfectionner dans l’art du portrait. Il expose à Vienne, à Berlin, à Cologne et à Paris. En 2003, le Kunsthistorisches Museum de Vienne organise une rétrospective de son œuvre. Depuis août 2011, il vit et travaille en région toulousaine. Le corps humain est un des thèmes majeurs de l’artiste, chez qui on perçoit, de par son interprétation anatomique en trois dimensions, une sensibilité toute particulière pour la sculpture que confirme sa Série Rodin. Par la reconstruction subconsciente, le corps, essentiellement réduit au torse comprimé, subit une évolution métamorphosée accélérée dans le temps, depuis la peinture des cavernes jusqu’à une réalité encore inconnue de nous, sorte de body-engeneering, ou cyborg. Ces formes à la fois archaïques et visionnaires fusionnent en champs d’énergie. La peinture engagée est le thème le plus récurrent de ces dernières années chez Markovich : la faim dans le monde, les abus sexuels, la peine de mort, le pouvoir religieux, autant de thèmes qu’il aborde avec la même virtuosité picturale et avec la même force d’expression. Sans décrire ni documenter, il cherche à créer des images qui conduisent à un dialogue, à un questionnement. «La peinture pourrait avoir la fonction d’un pont qui nous conduit là où nous n’allons pas forcément de nous-même, et c’est peut- être la vocation de l’artiste de nous y mener. »

DESCRIPTION

Année : 2016

Taille : 160 x 150 cm

Type : Huile sur toile

LOCATION

Sur 24 mois: 425€/mois
Sur 36 mois: 291€/mois
Sur 48 mois: 224€/mois
Sur 60 mois: 185€/mois